Les traditions de Noël en pays niçois

Rédigé par Jaqueline - 23 décembre 2014

Les traditions de Noël à Nice sont un mélange de religion et de coutumes provençales. Le résultat est une célébration riche en couleurs, en gouts et surtout en émotions. C’est un moment idéal pour effectuer un séjour à Nice.

Les fêtes de Noël, sont une occasion de plonger dans la vie niçoise et d’en découvrir son folklore. Partons ensemble à la découverte de ces pratiques, propres aux fêtes de fin d’année, dans cette partie du sud de la France !

La décoration de la crèche

Tout comme dans de nombreuses régions, il est d’usage de faire une crèche à l’occasion de la fête de la Nativité. Cependant, la crèche ne contient pas autant de santons que dans le reste de la Provence. D’ailleurs ici ces figurines peuvent être en bois, en carton ou encore en cire ; et non en argile. On y retrouve uniquement les représentations de l’enfant Jésus, de la vierge Marie, de Joseph, de l’âne et du bœuf. Une fois montée, la crèche niçoise (appelée lou Presèpi en patois nissart) est placée sur un meuble de la maison et y reste toute l’année.

...et la crèche vivante

Dans le comté de Nice, les représentations vivantes font également partie de ces traditions de fin d’années. Lors de la veillée du 24 Décembre 2014, vous pourrez ainsi assister à une crèche vivante. Rendez-vous par exemple dès 19 heures à Peillon, à la salle de la Sousta dans le quartier des Moulins. Réservez un hôtel à Nice pour pouvoir profiter amplement de ce « spectacle » traditionnel.

Le réveillon de Noël à Nice

Noël se dit « Calèna » en niçois. La soirée de la veillée débute avec le cacha-fuèce, une bûche de bois que l’on allume en remplacement d’une ancienne que l’on aura pris le soin d’éteindre. La nouvelle est symbole de prospérité pour l’année à venir. C’est l’aîné de la famille qui a la charge de ce rituel.

Puis la famille partage un repas sans viande (lou gro soupà) qui est peut à peu devenu le réveillon. Le repas est fait à base de légumes et de poissons. Avant de se rendre à la messe de minuit. Le dîner du réveillon se termine après la messe, où tous pourront partager les treize desserts de Noël, en référence au nombre d’apôtres. On retrouve parmi eux de la pâte de coing, des tartes aux noix, du nougat, des mandarines etc.

 

Classé dans : Accueil - Mots clés : aucun

Les commentaires sont fermés.

Catégories

Archives

Mots clés

Derniers articles

Derniers commentaires